dimanche 12 juin 2016

Culture au rabais !

Lors de la dernière Commission Permanente, la politique de coupes budgétaires menée par Laurent Wauquiez a été votée !

Voici les différentes structures impactées avec les différentes baisses associées  :

-  30 000 € à la MC2 (- 6%), 
-  20 000 € aux Subsistances (-6.6%), 
- 26 000 € au Toboggan de Décines (- 26%) 
- 14 000 € pour le théâtre Vienne (- 13%), 
- 5 000 € pour le Rabelais-Meythet à Annecy (-18%) ; 
- 5 000 €pour le lieu les Echappées belles à Lyon (- 23%) ; 
- 12 000 € pour le théâtre Renoir de Cran-Gevrier (- 44%) ; -
- 5 000 € pour le théâtre Mazade d’Aubenas (- 33%) ; 
- 3 000 € pour le théâtre du Châtelard à Ferney (- 23%), 
- 3 000 € à l’association le Stud à Grenoble (-17%) ;
 - 3 000 € à l’association le Pot au noir à St Paul les Monestier (- 8.6%) ;  
- 3 000 € à l’association la Fabrique à Andrézieux Bouthéon (-8.6%) ;
 - 5 000 € à l’association CitéDanse à Grenoble (- 33%) ;
 - 2 000 € pour la Friche Lamartine à Lyon (- 29%) ;
 - 3 000 € à l’association le Tricycle de Grenoble (-30%) ;
 - 10 000 € à l’association Scène 7 à Lyon (- 40%) ; 
- 5 000 € à l’Espace 44 (- 33%)

A noter : la subvention de 170 000 euros qui devait être votée pour le TNG (Lyon) a été retirée le jour-même de la CP sans motifAbsence également de la Comédie de Saint Etienne et de l’Ecole d’art et design.

Et les festivals  :
5 000  € pour Paroles en festival à Irigny (- 19%) ; 
- 10 000 € au festival de la correspondance à Grignan (-20%) ;
 - 4 000 € pour Saou chante Mozart (-12%) ; 
- 5 000 € pour les Nuits d’été de Novalaise(- 25%) ;
 - 5 000 € pour les Arts jaillissants (- 25%) ;
 - 10 000 € au Printemps de Pérouges (- 50%) ;
 - 5 000 € pour les Rencontres du jeune théâtre européen de Grenoble (-16%) ; 
5 000 € pour les Rencontres de Brangues à Morestel (-25%), 

A noter : plusieurs festivals se déroulant pourtant dans les prochaines semaines et dont la subvention était habituellement votée en mai au regard de la date de l’événement ne figurent pas dans la liste des festivals votée jeudi dernierCela ne signifie pas forcément qu’ils ne seront finalement pas aidés par la Région – même si cela est néanmoins fort possible – mais cette incertitude et ce vote potentiellement tardif peut les mettre en difficulté. Il faudra donc être très attentifs lors de l’examen des rapports de la prochaine CP concernant ces festivals à ce jour non financés.
Absences du festival d’Autrans (12 000 € en 2015), de Voiron la photo fait son cinéma (4 000 € en 2015) de la Biennale à livre ouvert de Bourgoin (3 000€ en 2015), de l’association Cordes et Pics de Montricher (5 000€ en 2015), dufestival Bruit de la Neige à Annecy (1 600 € en 2015) , Poet laval jazz festival (3 000€ en 2015), Temps chauds à Bourg en Bresse (45 000€ en 2015), Cabaret frappé à Grenoble (15 000 € en 2015), Musique en stock à Cluses (5 000 €en 2015), Jean Ferrat à Antraigues (1 500 € en 2015), l’Original à Lyon (12 000 € en 2015), Ornithorynque (4 000 € en 2015)