lundi 18 janvier 2016

PMI'e adopté !

L'insertion pour l’emploi. Une expression étrange qui ne parle souvent qu'aux professionnels de la profession... Si on a un emploi, on ne se souci guère de l'insertion. Si on est au chômage depuis longtemps, on est surtout attentif à trouver un emploi et on n’a que faire de ce mot…

Pourtant, derrière cette expression se cache des budgets importants, des administrations nombreuses, des opérateurs encore plus nombreux et, malheureusement, des personnes concernées par dizaines de milliers.

Reprenons : Plus une personne est éloignée de l’emploi depuis longtemps, moins elle a de chance de retrouver un emploi. Pour lutter contre ce cercle vicieux, il faut agir, accompagner, former, suivre, soutenir : c’est l’insertion pour l’emploi.

L’Europe, l’Etat, le Département et les communes étaient jusqu’à présent les seules administrations qui finançaient des actions d’insertion. Mais avec la création de la Métropole, les choses changent puisque le Grand Lyon prend la place du département.

Et c’est là que vos élus ont eu une idée géniale...

Puisque la Métropole s’occupe déjà du développement économique et que l’insertion pour l’emploi cherche justement à remettre des chômeur à l’emploi, pourquoi ne pas rapprocher les politiques de l’insertion et du développement économique ?

Plus facile à dire qu’a faire. Car si tout le monde voit bien les synergies qui peuvent exister, les acteurs et les logiques sont assez différentes.

Il fallait donc faire en sorte que tout le monde se parle, que des objectifs et des moyens soient définis et que les élus métropolitains adoptent un texte.

C’est ce qui a été fait le 10 décembre dernier avec l’adoption du programme métropolitain d’insertion pour l’emploi pour la période 2016-2020. Un document cadre fruit de la réflexion et du travail de 250 partenaires qui détermine des engagements concrets en faveur des bénéficiaires du RSA.

Premier exemple concret de ce programme ? : l’opération « 1000 entreprises pour l’insertion». La Métropole va inciter 1000 entreprises à s’engager pour l’insertion. Compte tenu de l’importance du Grand Lyon en tant que donneur d’ordre, les entreprises sollicitées pour cette opération se montreront sans doute très compréhensives. L’élue local que je suis sais que l’insertion est un combat et tous les moyens sont bons pour sortir des personne de la précarité et du chômage.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire