mercredi 17 juillet 2013

Anneau des sciences : Bouclage bouclé !

Lors du conseil de communauté du 9 juillet dernier, le Grand Lyon a décidé, suite au débat public, de poursuivre le projet de l'anneau des sciences.
Ce projet d’agglomération a pour vocation de résoudre les dysfonctionnements et de servir la dynamique de développement de l’agglomération.
Depuis 40 ans, la ville de Lyon est traversée par une autoroute qui cumule toutes les circulations d’agglomération, régionales, nationales et internationales.
Avec seulement quatre portes d’entrée au centre de l’agglomération depuis l’Ouest lyonnais, ce sont aujourd’hui le tunnel de Fourvière et l’axe A6/A7 qui servent de bouclage au boulevard périphérique.
Les conséquences de cette situation sont importantes : saturation de l’autoroute et des voiries de l’ouest lyonnais, engorgements des cœurs de ville, transports en commun englués dans la circulation, pollutions…

Le projet de l’Anneau des Sciences » s’articule autour de 3 choix fondateurs :
- le choix du développement économique ;
- le choix du développement démographique et d’un urbanisme de qualité ;
- le choix de mettre la nature à portée de tous ;

Ce projet combine :
- une infrastructure de 14,8 km, enterrée à 80%, conçue pour distribuer les trafics locaux, relier efficacement les bassins de vie et favoriser le rééquilibrage de l’agglomération ;
- une stratégie multimodale, qui dynamise les transports collectifs et les modes doux ;
- un projet de territoire porteur d’une nouvelle dynamique urbaine et d’un développement économique et environnemental de qualité.

Les études conduites ont permis d’apprécier la faisabilité technique et financière du projet, ainsi que ses impacts sur l’environnement et le développement durable de l’agglomération.
Ainsi, les coûts ont été estimés, en valeur 2011 :
- à 2,5 milliards d’euros HT pour l’infrastructure routière en franchissement sous le Rhône ;
- entre 800 millions et 1 milliard d’euros HT pour les mesures concernant les transports collectifs ;
- à 270 millions d’euros HT pour la requalification de l’autoroute A6/A7 en centre‐ville et des voiries principales des communes de l’ouest lyonnais.

dimanche 7 juillet 2013

Balade verte Feyzinoise

Le 22 juin dernier, Feyzin était au vert... En parallèle de la journée de la propreté organisée par le Grand Lyon, Feyzin participe, depuis deux ans, à sa manière à cet événement.
Les quartiers de la ville se mobilisent autour de la balade de la propreté. Les différents quartiers définissent un itinéraire qu'ils suivent afin de ramasser des détritus.
Le parcours s'effectue en compagnie d'un cantonnier qui explique son travail et sa manière de considérer cette tâche.
A l'arrivée sur le parc de la Mairie, des stands pédagogiques sont installés pour expliquer aux petits comme aux grands, l'intérêt du recyclage bien fait ainsi que tous les avantages à en tirer pour leur avenir.

City stade Marcel Fayant

Ce matin le city stade Marcel Fayant a été inauguré. Une fresque a été réalisée avec le concours du bureau de quartier des Razes et du Conseil J. 
Un travail de concertation, de choix des thèmes, du nom a montré que l'intergénérationnel est possible  à Feyzin aussi ! L'association La Coulure a guidé le travail des 2 instances. Et la découverte de cet art a amusé tout le monde.
Enfin, c'est aussi un moyen de rendre hommage à Marcel Fayant, qui était si présent dans le tissu associatif feyzinois. 
Attribuer son nom au city-stade s'est avéré une évidence et de bonne augure. 
D'une certaine manière, Marcel veille ainsi à garder l'esprit du sport.