mardi 25 juin 2013

Vice présidente !


A ma droite, Patrick BOUJU, à ma gauche, Sandrine FRIH
Derrière : Jean-Yves SECHERESSE, David KIMELFELD, Dounia BESSON
Depuis la démission d’Yves Blein de son mandat de conseiller communautaire, la vice présidence du Grand Lyon en charge du patrimoine et de la logistique n’avait plus de titulaire. Différentes options se présentaient à Gérard Collomb : ne pas remplacer ce poste - et laisser les services suivre les dossiers ! -, le confier à un autre vice président, ou proposer l’élection d’un nouveau membre de l’exécutif. C’est ce choix qu’il a finalement retenu en faisait preuve de confiance et de cohérence.
Confiance car très rarement une jeune conseillère communautaire s’est vu confier des responsabilités de vice présidente si rapidement après son élection. Cohérence car proposer au vote de l'assemblée une jeune femme (je le revendique !) s'inscrit dans la volonté de renouvellement et de parité des élus locaux portée par le Parti socialiste. 
Même si la durée semble courte d'ici à la fin du mandat, cette élection au poste de 35ème vice-président reste importante. Elle me permettra d'abord de poursuivre le pilotage politique des dossiers en matière de patrimoine et de logistique, domaine pas forcément visible mais oh combien stratégique pour le bon fonctionnement d'une institution comme le Grand Lyon. Elle me permettra aussi de participer aux instances de décision de l'exécutif communautaire et donc de peser sur les dernières décisions du mandat. 
Enfin, cette vice présidence, ne le cachons pas, me permettra sans doute de mieux suivre les dossiers communautaires importants pour Feyzin comme les chantiers de la rue du docteur Long ou la requalification de la place de l'église.

mardi 18 juin 2013

PPRT

Les 31 mai et 7 juin, les riverains des Razes ont été conviés à une réunion d’information sur le PPRT (Plan de Prévention des Risques Technologiques).
Suite à la contre-expertise demandée l’année dernière et aux améliorations apportées par Total sur les équipements de la raffinerie pris en compte par la Dréal, la cartographie des dangers sur le quartier est presque arrêtée.

Les riverains ont ainsi pu visualiser dans quelle zone de danger se trouve leur habitation afin de pouvoir déterminer les enjeux pour eux.

Les modifications de cette carte sont surtout visibles sur l’ouest et le sud du quartier pour lesquels planaient des doutes sur les zones qui feront l’objet d’une expropriation.

A ce jour, seules les habitations de la rue du 8 mai située face à Rhône-gaz sont en zone expropriation. Le lotissement des Mariniers est, quant à lui, situé en zone F+ (Fort plus), le lotissement ne sera donc pas scindé en deux parties.

Les questions qui se posent à présent concernent les travaux qu’il sera nécessaire de réaliser ainsi que leur financement.

Les travaux seront à définir, quant au financement il sera pris en charge à 25 % par les industriels, 25% par les collectivités locales (pour nous le Grand Lyon qui perçoit la Cotisation Économique Territoriale (ex TPU)) et 40 % par l’Etat (sur le principe du crédit d’impôt) pour un plafond de travaux à 20 000 euros.

Une permanence sera installée sur le quartier des Razes par la Ville dès que ces éléments seront mieux connus afin de permettre la meilleure information possible des habitants.

Il faut cependant rester prudent face aux entreprises qui commencent à démarcher les particuliers dans l’espoir de réaliser des travaux. En effet, la nature des travaux n’ayant pas encore été déterminée, aucune entreprise n’est en capacité d’évaluer l’étendue de ces derniers.



La carte des aléas est consultable ici

lundi 17 juin 2013

La Conférence Riveraine à Dunkerque !


Les 10 et 11 juin derniers, quelques membres de la Conférence Riveraine se sont rendus à Dunkerque afin de présenter la Conférence Riveraine à plusieurs élus, dont M. Jo Dairin, Vice-président de la Communauté Urbaine de Dunkerque et M. Gérard Blanchard, Maire délégué de Mardyck, ainsi qu’aux techniciens de la Communauté Urbaine de Dunkerque et à M. Grégory Galvez, chargé de mission Risques majeurs de la ville de Dunkerque.

Une visite de la zone industrielle portuaire, assurée par le S3PI (équivalent du Spyral chez nous), Thierry Dubuis, a permis de constater la situation particulière du site dunkerquois : 14 sites Seveso seuil haut, concernés par 5 PPRT.

Un temps de rencontre commun avec quelques riverains de Mardyck et des techniciens de la Dréal a été organisé permettant d’échanger sur nos problématiques respectives.

La situation de Mardyck (village de 372 habitants) est assez atypique puisqu’entourée de sites Seveso. Les autorités ont cependant décidé de ne pas faire disparaître le village entièrement.
Soumise elle aussi à un zonage PPRT, les riverains sont inquiets des dangers mais aussi de leur indemnisation. Très souvent, ils ont le sentiment de ne pas être entendus.

Le rôle de la Conférence Riveraine a été une nouvelle fois révélée par cette visite : à Feyzin, cette instance a permis de développer une relation de confiance avec les industriels... Ce qui semble manquer à ce petit village.

vendredi 7 juin 2013

Feyz'un geste fait son show !

Les “jeunes” membres de l’association Feyz’un geste ont présenté, samedi 1er juin, un petit film retraçant leur projet de solidarité international au Maroc.


Au mois de février, ils sont donc partis pour Marrakech avec pour objectif la création d’une ludothèque dans un centre de jeunesse de la ville.  

Pendant 10 jours, ils ont pu découvrir une culture nouvelle et tisser des liens forts avec de jeunes marocains. 

Un beau projet, des souvenirs pour les jeunes de cette association feyzinoise qui va maintenant poursuivre de nouveaux projets.

jeudi 6 juin 2013

On visite les Razes ?

Ce samedi 1er juin, les membres du bureau de quartier des Razes ont invité Yves Blein, Député-Maire, à une visite de quartier pour laquelle ils avaient déterminé des points stratégiques à lui montrer.


Du chemin piétonnier du lotissement le Mozart à la fresque du City Stade, en passant par le tunnel piétonnier sous la voie ferrée et le chantier de l’école, ils ont pu lui faire part de leurs inquiétudes, demander des améliorations et constater les évolutions. Un beau moment d’échanges...






Photo Claudine Caraco

mercredi 5 juin 2013

Une pierre après l'autre !


Le promoteur Alila organisait le 31 mai dernier la pose de la première pierre du “Garden Park”, projet immobilier situé rue du Dauphiné, en présence de M. Olivier Brachet, Vice-Président du Grand Lyon chargé de la Politique de l’Habitat et du Logement social, de M. Michel Guilloux, Adjoint au cadre de vie, de M. Hervé Legros, PDG d’Alila, et de Mme Elizabeth Devalmont, administratrice d’Amallia.

Cette première pierre est un symbole fort pour le quartier !
Elle illustre, une nouvelle fois, la valorisation de notre commune, en particulier du quartier des Razes. Ce programme de 46 logements, sera vendu au groupe Amallia et 31 des logements seront gérés par Alliade Habitat, en locatif social. Les logements restants seront gérés par Promélia et proposés en locatif libre.

Ce projet contribue à un objectif municipal : rendre la commune attractive en proposant des logements agréables à vivre !